30° Degrés Magazine - Kinkasan

Kinkasan
spot secret des grimpeurs Japonais

Texte: 30° Degrés Magazine: Laurent Grabet | Photo: Eddie Gianelloni

De retour du pays du Soleil-Levant, le couple de grimpeurs globe-trotteurs Caroline Ciavaldini et James Pearson nous présente un petit paradis de la grimpe trad.

Avant le dramatique tsunami qui endeuilla le Japon en 2011, l’île de Kinkasan, située au nord-est du pays, près de Fukushima, était un haut lieu du shintoïsme. Quelque 3000 fidèles s’y rendaient alors quotidiennement par les petits ferries assurant la traversée en 30 min. Selon la croyance, trois visites, trois années consécutives, doivent assurer la prospérité ! Aujourd’hui, ils sont à peine une dizaine à s’y rendre chaque jour. Parmi eux, une part grandissante de grimpeurs.

Du granit vierge sur 10 km2
Après le tsunami qui a ravagé la région, des fans d’escalade se sont fédéré au sein de l’association « First ascent Japan », afin d’essayer de redonner vie à ces 9,5 km2 de granit en y promouvant leur discipline fétiche. Contre toute attente, les moines résidant dans le temple trônant sur les hauteurs de Kinkasan ont donné leur feu vert. Seule condition : que leurs chères falaises restent vierges de tout spit. « Du coup, l’escalade traditionnelle ou en solo y est de rigueur », s’enthousiasme la globe-trotteuse Caroline Ciavaldini qui, en septembre dernier, a écumé ces voies dix jours durant avec son mari James Pearson et des amis grimpeurs.

A les en croire, cinq années sur place ne suffiraient pas à ouvrir toutes les voies disponibles – dont beaucoup lorgnent vers le 8a. De beaux blocs sont aussi à disposition. Mais en l’absence de véritable topo décrivant les lieux, l’exploration préalable à l’aide d’un drone se révèle impérieuse, histoire de ne pas se retrouver en rade dans une falaise sans issue possible... « Le granit est vierge et parfait. Cela devient rare à l’heure où les grimpeurs semblent avoir colonisé toutes les régions du monde », assène Caroline.(...)

Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici !

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer